La voie du Tao, une recherche de l’harmonie

En dehors du domaine musical, le mot harmonie signifie « bonnes relations », « entente », entre des personnes ou des objets différents. Mais il trouve son origine dans la musique où il évoque un ensemble de sons très agréables.

La recherche de l’harmonie dans le Tao:

TAO en chinois signifie « voie », « chemin »…

Chacun d’entre nous possède le TAO, il appartient à chacun d’entre nous de découvrir ce qu’il peut apporter, liberté, bonheur, bien-être, longévité, éternité… Le TAO est universel: Harmonie avec soi-même… Harmonie avec les autres personnes… Harmonie avec la Nature… Chacun de nous est une partie intégrante de l’univers. Le TAO, est partout, en chaque être, en chaque chose.

La « quête de la longue vie » est au centre du taoïsme. Visant à faire entrer le sage en résonance avec l’univers, elle a deux aspects: un aspect extérieur qui agit sur le corps et un aspect intérieur qui agit sur l’esprit.

La recherche de l’harmonie:

 Le travail externe ou waidan est lié à la médecine chinoise (acupuncture, massages, pharmacopée…) et associe trois techniques, la gymnastique, la diététique et le souffle. 

la diététique: diétét1

 » Un vrai médecin cherche d’abord la cause de la maladie et, l’ayant trouvée, il essaie de la soigner par une alimentation, une nourriture adaptée; s’il n’y réussit pas, alors il prescrit des remèdes. » Sun Si Miao, médecin chinois du VIème siècle

Il s’agit donc d’une thérapeutique à part entière: « je suis ce que je mange » Les aliments agissent par leurs saveurs, couleurs, odeurs, par leur qualités intrinsèques, par leur mode de cuisson également…

 la médecine chinoise:

Par les soins traditionnels (acupuncture, moxibustion, massages…) , la pharmacopée,  le bien-être peut s’installer durablement.

« Un esprit sain dans un corps sain » (« Mens sana in corpore sano » – Juvenal 65 ap JC)

 Le travail intérieur ou neidan est atteint par la méditation, la concentration et la visualisation ou les exercices (qi cong, tai ji chuan…)…

Exercices physiques: Tai ji chuan

Nos divers mouvements ont des répercussions sur les organes internes. Les exercices physiques sont indispensables pour entretenir notre énergie vitale et la faire circuler harmonieusement. La marche est l’un des plus importants. Il est important de mobiliser en douceur toutes les parties du corps. Les exercices violents entraînant une forte sudation sont déconseillés: ils lèsent les muscles, les tendons et le coeur…

ideogrammeqigongQi Cong

Apparu en Chine il y a environ 5000 ans, le QI GONG constitue la discipline traditionnelle chinoise qui a pour objet l’art de maîtriser le souffle. Le terme QI GONG, en effet, signifie littéralement « maîtrise de l’énergie» ou encore « travail du souffle », comme l’indiquent d’ailleurs les deux idéogrammes qui servent à le désigner : QI (souffle, énergie) et GONG (travail, accomplissement).

méditationRespiration / Méditation     

L’apprentissage d’exercices respiratoires adéquats permet à l’organisme d’éliminer toutes les toxines emmagasinées chaque jour, de se relaxer et de se sentir bien, calme, posé. La méditation permet de prendre conscience de ses sensations, de ses tensions internes et externes puis d’aboutir à une sorte de vide sans pensées, l’esprit  vide et calme.

L’ Art du comportement:

-Se rendre responsable de ses actions et de ses choix

-Solutionner les conflits pour éviter les déperditions d’énergie

-Vivre sa vie pleinement

-S’accepter, s’aimer, se respecter, être attentif à ses impressions intérieures…

AIMER!!

Une réponse à “La voie du Tao, une recherche de l’harmonie

  1. Ping : Les bienfaits du thé: post-scriptum | SUC KHOE Votre Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.