Enfant intérieur

Juste une envie de partager ce soir avec vous un écrit d’André Daigneault dans son œuvre « La douleur et l’émerveillement » , un poème pour donner envie de se reconnecter à son enfant intérieur.

Espérance respiration

Un enfant naît en moi au-delà de mes larmes

Au seuil de ma douleur au cri de ma blessure

Un enfant naît en moi dans l’hiver blanc qui meurt

Un enfant qui rira après tant de brûlures

Il est là je le vois à travers les tempêtes

Le frimas et le vent, le gel et la froidure

Il est là dans mon cœur qui doucement murmure

Que le beau temps viendra et les fleurs et les mûres

Un enfant chante en moi plus fort que ma souffrance

Plus pur que mon péché plus petit que mes fautes

Un enfant naît en moi au-delà du silence

Et c’est cet enfant qu’on appelle Espérance

Ce poème me parle beaucoup car il traduit ici qu’au delà de nos souffrances, si nous réussissons à retrouver notre enfant intérieur: la joie, la paix, et l’harmonie seront au rendez-vous… Et pour le retrouver, il faut aller un peu gratter les couches de problématiques qui l’ont enfoui et qui crée cette souffrance, aller au delà des brûlures, des larmes, des blessures, se guérir, pardonner, s’aimer…

http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Personnalite/Articles-et-Dossiers/Retrouver-l-enfant-en-nous/L-enfant-interieur-qu-est-ce-que-c-est

 Cette recherche ouvre à nos talents, permet de guérir les blessures morales et parfois physiques et c’est une des voies vers la Santé.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.