De l’acupuncture à l’hôpital de Saint-Pierre

Dans les bonnes nouvelles de cette semaine, l’ouverture d’une consultation en médecine traditionnelle chinoise au CHU de St Pierre, dans le travail sur la gestion des douleurs ou des sevrages (tabac, drogues etc…): l’acupuncture entre à l’hôpital.

Vous pouvez lire l’article de clicanoo sur le lien suivant:

Une structure de médecine traditionnelle chinoise ouvre ses portes au CHU

Une bonne nouvelle en effet que cette optique de travail en partenariat avec les médecins allopathes afin de permettre aux patients de bénéficier d’une prise en charge plus globale et leur faire bénéficier des effets antalgiques reconnus de l’acupuncture.

La place de l’acupuncture à l’hôpital:

J’avais déjà abordé dans un précédent article qu’il existe des hôpitaux de médecine traditionnelle en orient. Leurs résultats n’ont rien à envier aux nôtres.

L’acupuncture à l’hôpital a toute sa place afin de limiter les prescriptions médicamenteuses dans l’optique d’un traitement équilibré des patients. Elle voit aussi son intérêt lorsque la tolérance aux produits chimiques est réduite.  Les patients ont tout à y gagner, c’est un bon début. En espérant que les effectifs en praticiens permettront l’accueil d’un maximum de patient.

Je salue ici cette bonne initiative et garde espoir dans l’avancée vers une collaboration des différentes méthodes de soin. Celles-ci permettront à tout un chacun de trouver des solutions à leur problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.